Histoire d'une famille et de leurs compagnons au sein du Royaume de Syrtis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire d'une famille et de leurs compagnons au sein du Royaume de Syrtis

Message  Arathorne le Ven 9 Mar - 0:14

RP : ON

Il faisait encore nuit noire lorsque je me réveillais. Me tournant vers l'être aimé, qui se trouvait là endormie, à mes cotés, je l'embrassais d'un léger baiser sur la joue.
Me levant sans bruit, prenant mes affaires, à pas feutrés, je sortis de la chambre. Me retrouvant dans la pièce principale de la maisonnée, j'allumais une lampe se trouvant sur la grande table et m'habillais à la hâte. Je pris la lampe avec moi, je me dirigeais vers le coffre se trouvant dans la pièce. Une fois ouvert, j'en sorti mon ancienne armure et mes deux épées rangées dans leurs fourreaux respectifs. Je les mis dans un grand sac. Ensuite j'ouvris l'armoire ou l'on rangeait les victuailles, pris une miche de pain, du lard fumé et des fruits et les déposèrent dans un cabas. Avant de sortir de la maison, je plaçais une lettre sur la grande table et éteignit la lampe.



Malvina

Ma bien aimée,

Cela fait maintenant plus d'un an que je ne suis plus légionnaire, que l'âge de la retraite a sonné pour moi, que nous nous sommes installés ici à Ulren Asir et que je cultive la terre pour nous vivre. Moi, fier guerrier, devenu simple fermier, vivre selon les saisons, dépendre des caprices du ciel, pour pouvoir espérer se nourrir convenablement, les cochons, les poules, la rentrée du foin et le fauchage du blé...tout ceci n'est pas pour moi, et crois moi que j'ai tout fait pour m'habituer à cette nouvelle vie. Ne m'en veux pas mais il fallait que je partes. Je vais m'installer à Doshim, une ville portuaire avec une arène à proximité. De là je pourrais gagner ma vie en combattant dans l'arêne et en louant mes services en tant que mercenaire aux nombreux clans se trouvant dans la région. Dès que je le peux je te ferais parvenir de l'argent.
Pour t'aider au niveau de la ferme, il y a Ledon qui m'a promis de vous rendre souvent visite.
Ne t'inquiète pas pour moi, je vais faire ce que je sais faire le mieux, combattre...

Embrasse pour moi Safyra et Akhéna, je vous aime toutes les trois.

A bientôt mon amour.

Titus.


L'air frais du mois de Mars me fouetta le visage et me fit frisonner. Je me dirigeais vers l'écurie du village. Là, dans un box, se trouvait mon fidéle destrier. Je pris une selle suspendue à un crochet et la plaçais sur mon cheval. Tout en la sanglant ...

<< Alors mon ami! nous allons rechevaucher ensemble, finis les labours, à nous les grands espaces.>>

Je rangeais dans les sacoches, mon sac, le cabas et mon armure.
Je pris les rennes, enfourchais Pégasus et sortis de l'écurie. Tout doucement, au pas, je me dirigeais vers la sortie du village. Passant à proximité de ma maison...

" j'aurais tant aimer les emmener avec moi, mais là où je vais, la guerre fait rage, j'aime les savoir ici en sécurité et loin des incursions ennemies au sein de notre royaume"
.

Le coeur serré, je pressais l'allure de ma monture et quittais le village.

RP : OFF


Dernière édition par Arathorne le Lun 26 Mar - 22:02, édité 2 fois

Arathorne

Messages : 42
Date d'inscription : 14/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re; histoire d'une famille au seins de Syrtis

Message  Theoken le Dim 11 Mar - 12:30

Je te vois mal dans un champ lol.

La suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
avatar
Theoken

Messages : 328
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 19
Localisation : Normandie,France:)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'une famille et de leurs compagnons au sein du Royaume de Syrtis

Message  Arathorne le Sam 17 Mar - 13:01

RP : ON

Doshim, petit village au bord de la mer. Son marché, sa forge, ses plages de sable fin, sa rivière le traversant par son milieu, enjambée par 3 ponts et allant directement se jetter dans la mer. Son arène batie sur une île, d'où l'on accède par un pont gardé par huit colosses de pierre, représentant des chevaliers en armure, avec armes et boucliers. Au sud-ouest, la forêt d'Arvanna, enclavant la vallée d'Arvanna, où l'on raconte qu'un dragon subsisterait. Une légende certainement pour faire peur aux petits enfants.

Plus de deux mois s'étaient écoulés, depuis mon départ d'Ulren Asir. Mon arrivée à Doshim s'était bien passée. Je logeais dans une petite auberge et je remplissais pour les habitants du village diverses tâches. Décharger les navires, escorter les marchandises cheminant de ville en ville, chassez différentes créatures dans les alentours et aider la forgeronne Shal à la forge. Ceci m'avait permis de rassembler une coquette somme d'argent que j'avais envoyé à ma famille restée à Ulren Asir, accompagné d'une lettre, mais en retour je n'eus aucune réponse.

Ce matin là, comme presque tous les jours, je me préparais pour aller m'exercer à l'arêne. Je mis dans mon sac de quoi prendre une collation après mon entrainement. D'habitude, une amie s'appellant Sylvie, me rejoignait, mais aujourd'hui étant absente je m'attaquerais à un pantin de bois. Je rangeais mes épées dans leurs fourreaux fixés sur mon dos et pris en plus une flamberge à deux mains. Une fois sorti de l'auberge, je me mis en chemin en direction de l'arêne. Sur la route je rencontrais Shal la forgeronne, qui me dit:

<< bonjour Titus! pourras-tu venir m'aider dans la matinée?>>

<< bonjour Shal! dès que je reviens, je passes te voir>> "lui dis-je tout en lui souriant"

<< en tout cas nous sommes heureux de t'avoir parmis nous, si nos ennemis sont tentés de faire une incursion jusqu'ici, une fine lame comme toi nous sera d'un grand secours>>

<< merci pour ta confiance Shal, "tout en m'inclinant", à tout à l'heure>>

Arrivé à l'arêne, toujours aussi émerveillé, par l'imposante structure et par ses statues, représentant des anges de la nuit, appelées gargoyles, gardiennes de ces lieux, prêtes à fondre sur vous, avec leurs ailes déployés.
Comme avant chaque entrée sur la piste, je me présentais au gardien nommé Sansan et lui dit:

<< bonjour Sansan! comment allez vous?>>

<< bien! bien! messire Titus, "tout en me souriant" mais allez-y! l'arêne est tout à vous, il n'ya personne ce matin.>>

Depuis une heure je frappais sur un pantin de bois, enchainant différents styles d'attaque. Lorsque j'entendis derrière moi, la voix de Sansan, criant :

<< NON!NON! VOUS NE POUVEZ PAS ENTRER SUR LA PISTE SANS AVOIR EU MON AUTORISATION!>>

Me retounant, là, à quelques pas de moi, une elfe et Sansan courant derrière, en faisant de grands gestes. L'elfe, cheveux blond, yeux bleus, silhouette élancée, habillée d'une robe pourpre et grise d'une très belle facture, tenait dans la main droite un bâton et me fixait d'un regard perçant. Etonné je lui dis:

<< Malvina? toi ici? mais...>>

je ne pus finir, car elle m'interrompit en me disant:

<<Titus! écoute moi!!>>

Sansan continuait à crier tout en gesticulant à l'encontre de Malvina. Sans rien dire , elle dirigea son bâton vers lui, et le figea en une statue de glace.

Puis elle dit :

<< Suis-je ta femme? n'avons nous pas une famille?>>

<< bien sur!>> répondis Titus

<< alors pourquoi te sens tu obligé de décider seul, ce qui est bon ou mal pour notre famille?>>

J'allais lui répondre, mais d'un geste de la main, elle me fit taire. Au même moment, Sansan repris ses esprits. Malvina le fusilla du regard et pointa son bâton vers lui. Sans demander son reste et tout en fuyant, il s'écriait :

<< vade retro satanas!! sorcière venue de l'enfer!!>>

Ne s'occupant plus du gardien, Malvina reprit :

<< crois tu que je sois sans défense?>>

et sans plus attendre, elle fit jaillir du ciel des éclairs et déchaina une pluie de météor. Je courrus me mettre à l'abris sous une alcôve.

<< Malvina!! ARRETE!! et dis moi ce que tu attends de moi?>>

Elle mis fin, au déluge de feu.

<< les filles et moi, nous nous sommes installées à Fisgaël, dans l'ancienne maison de mes parents "en entendant cela je restais bouche bée" Dame Lerah de Fisgaël, ma demandé de rejoindre la caste des sorciers, pour faire front contre nos ennemis communs. J'ai accepté... Aujourd'hui, je ne veux plus fuir ma destinée, ni mon rang au sein du royaume et j'attends que tu en fasses de même. Tu as ta place parmis les clans de Syrtis, ils ont besoin de guerrier tels que toi, alors pour nous, rejoints un clan qui nous fournira protection et entraide mutuelle, et défends Syrtis ta nouvelle patrie.>>

Malvina se retournait pour partir. je l'attrappais par la main et lui dit en elfique :

<< tye mélanye >> ( je t'aime)

elle me répondit :

<< prouve-le!! >> et s'en alla.

De rage...je dégainais mes épées et décapitais le pantin de bois.

RP : OFF













Dernière édition par Arathorne le Jeu 22 Mar - 20:26, édité 3 fois

Arathorne

Messages : 42
Date d'inscription : 14/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'une famille et de leurs compagnons au sein du Royaume de Syrtis

Message  Arathorne le Mer 21 Mar - 22:03

RP : ON

Malvina était issue d'une famille d'elfes nobles de Fisgaël. Elle perdit ses parents lors d'une invasion de barbares venant du royaume d'ignis, visant ce jour là, la noblesse qui se trouvait dans la ville. Etant encore très jeune et n'ayant plus de famille au sein de Syrtis, elle fût receuillie par sa grand-mère maternelle, loin des guerres et de ses malheurs.
Arya pratiquait l'art de la sorcellerie, commandant aux éléments, le vent, la glace, le feu et bien d'autres pouvoirs. Tout son savoir, elle l'inculqua à sa petite fille. Je les ai rencontré, lors d'une des nombreuses campagnes dont j'ai participé pour l'empire romain. Pendant un réapprovisionnement en nourriture dans leur village, un ami à moi, légionnaire, éperduement amoureux d'une jeune fille qui repoussait ses avances, voulut se faire concocter un filtre d'amour par Arya, la grand-mère de Malvina. Ce fût ce jour là le coup de foudre et je lui promis de revenir la voir une fois la campagne finie, ce que je fis vous vous en doutez, mais cela est une autre histoire.

Le lendemain, dès l'aube, je m'appretais à rejoindre ma famille se trouvant à Fisgaël. Je réglais mon dû à l'aubergiste, passais dire aurevoir à Shal et récupérais mon cheval à l'écurie et me mis en route en direction de la forêt d'Arvanna.
Cela faisait une heure que je chevauchais, j'arrivais aux abords de la forêt d'Elther lorsque soudain mon cheval dans un hénissement se cabra. Je me retrouvais là, sur le sol, à moitié assomé. Un sifflement, suivi d'un bruit sourd me fit sortir de ma torpeur, une flèche venait de se planter au dessus de ma tête, dans l'arbre se trouvant derrière moi. Ni une ni deux je me relevais, sortis mes armes de mes fourreaux et me mis à courrir dans la direction d'où provenait la flèche. Là! à vingt pas de moi, un archer me décochait une nouvelle flèche, de mon épée gauche je réussis à la dévier, arrivant à sa hauteur je lui mis un coup de pied au niveau du torse, ce qui le fit vaciller vers l'arrière et il s'étala lourdement sur le dos, sans attendre je lui plantais mes deux épées dans le corps, le tireur s'éteignit dans un dernier souffle. Je retirais du corps inerte mes armes...

J'allais héler mon cheval, quand j'entendis des bruits de pas, au loin, des guerriers, se dirigeaient dans ma direction. Je me cachait derrière des rochers et attendit. Un groupe de cinqs individus arrivèrent. Armés jusqu'aux dents, ils parlaient dans une langue étrangère. Ils examinèrent l'archer gisant là, parterre et les trâces aux alentours. J'arrétais de respirer, vingt pas nous séparaient, les secondes devinrent des minutes...L' un d'entre eux dit quelque chose, et reprirent leur chemin. J'attendis encore quelques secondes avant de quitter ma cachette, et me mis à courrir en direction de la ville de Fisgaël.

Je courrais depuis quelques minutes, quand une personne m'interpella, me retournant, je vis, cinq personnes courrant vers moi, à mon grand soulagement c'était des syrtisiens. Arrivée à ma hauteur, une guerrière armée d'un marteau de couleur rouge rubis, me demanda :

<< d'où venez vous?? et où courrez vous comme cela?? >>

<< je viens de Doshim et je suis en route pour la ville de Fisgaël, rejoindre ma famille >>

<< as-tu croisé un groupe de nains avec un ugart?? >>

<< oui! trois nains, un humain et un être bleu avec des cornes, ils allaient en direction de la forêt d'Arvanna et vous trouverez l'un de leur compagnon gisant mort un peu plus loin >>

Ils me regardèrent tous d'un regard interrogateur, je finis par leur dire :

<< oui, un archer , il m'a attaqué, j'ai dû le tuer...>>

Une elfe me demanda :

<< ne serais-tu pas pas Titus Pullo ?? >>

<< c'est exact! >> surpris qu'elle me connaissait....

<< Malvina m'a parlé de toi et ne t'inquiétes pas pour ta famille, Fisgaël a été sécurisé. Je suis Dame Lerah de Fisgaël... *tout en désignant chaque membre* voici Damoiselle Apocalita, chef du clan les enfants de Syrtis, là! Dame Alphise, chasseresse émérite, Sir Ortanos maitre de guerre et Dame Pucette mage guérisseuse.>>

Je les saluais d'un geste de la main.

Apocalita me dit :

<< un bras armé en plus dans notre chasse de l'ennemi ne serais pas de trop...quand dit-tu Titus? >>

J'acquiesçais d'un signe de la tête.

<< alors en chasse les amis!! >>

Dame Alphise ouvrit la marche.

RP : OFF










Dernière édition par Arathorne le Lun 26 Mar - 19:40, édité 2 fois

Arathorne

Messages : 42
Date d'inscription : 14/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'une famille et de leurs compagnons au sein du Royaume de Syrtis

Message  ortanos le Jeu 22 Mar - 21:19

c'est excellent continue Very Happy
avatar
ortanos

Messages : 426
Date d'inscription : 23/12/2010
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'une famille et de leurs compagnons au sein du Royaume de Syrtis

Message  Arathorne le Lun 26 Mar - 21:16

RP : ON

Trois Royaumes, deux gemmes jalousement gardées par chaque pays, les six joyaux rassemblés vous donne accès à l'autel des voeux, où un dragon majestueux, aux écailles d'or, exauce vos souhaits, bénéfique pour vous, maléfique pour vos ennemis, il vous faut choisir...

Ignis, pays de cratère, de roches volcaniques et de fleuve de lave. Terre de désert, arride où les vents incessants balayent les dunes de sable. Peuplés par des êtres ne craignant aucunement ce dur climat. Les moloks, elfes sombres et alturiens y vivent et y prospérent.

Alsius, pays où la neige et le froid règne en maitre. Ses glaciers façonnent le paysage de blancheur et de pureté où les nains, les alturiens et les utgars, humanoïdes cornus à la peau bleue, ne faiblissant nullement lors des baisses de températures extrèmes, ils sont les maitres de ces terres gelées.

Les contrées de Syrtis, son climat tempéré, ses prairies verdoyantes de terres fertiles. Lacs et rivières cheminant sur tous le territoire, donnant vie à de magnifiques cascades. Alturiens, elfes et mi-elfes sont les gardiens de ces lieux.

Dame Alphise... indiquait la direction à suivre, grâce à sont talent de pisteuse, elle examinait les trâces et pouvait, à la profondeur des empreintes, nous dire, qui et combien de gens étaient passés par là.

Elle nous annonça :

<< trois guerriers armés lourdement, un guerrier léger, sûrement un archer et des trâces d'un utgar, un mage en robe grise "dit-elle! tout en examinant un bout de tissu pris dans un arbuste" direction nord-est, nous gagnons du terrain sur eux >>

Effectivement, dans les minutes qui suivirent, nous aperçument les fuyards.

En nous voyant, ils firent volte-face, et foncèrent sur nous en brandissant leurs armes. Le chevalier nain menait l'assaut en premier, d'un coup de pied, bien placé, il fit tomber Ortanos et continua sa course, Alphise voyant cela, réagis en un éclair en lui décochant une flèche qui le fit trébucher. Un guerrier se rua sur Ortanos se trouvant toujours à terre, les coups pleuvaient sur lui, l'empêchant de se relever, par sa magie, Dame Pucette, commença à le soigner, l'autre barbare voulut s'en prendre à elle, mais Apocalita et moi-même étions à ses cotés, quand l'assaillant se jeta sur la guérisseuse, Apocalita lui asséna un coup de marteau si violent que l'on entendit l'armure de l'ennemi se briser "CRACK", sans attendre, de mes deux épées, je le pourfendais et achevais le barbare.

Ortanos soigné, se releva et dans une rage de berseker, rugit de colère contre son adversaire, ceci eut comme effet de le tétaniser, de deux coups de sa grande flamberge, Sir Ortanos mit fin à la vie de cette vermine.

Entre-temps, un combat sans merci se déroulait entre Dame lerah de Fisgaël et l'utgar...pluie de feu, éclairs, explosion de magma, elle assaillait son ennemi de toute sa puissante magie noire, l'utgar ne put rivaliser et mourrut dans de terribles souffrances.
Le chevalier nain voyant ses alliés mourrir un par un, dans un baroud d'honneur fonça sur nous, sa triste existance s'arrêta aussitôt sous nos coups.
Le tireur ennemi, en combat contre dame Alphise, en désespoir de cause, réussis d'une fléche de glace, à la geler, apercevant l'archer qui s'apprétait à se sauver, d'un bond je m'élançais à sa poursuite et dans une fureur meurtrière, arrivais à sa hauteur, je lui assénais un coup entre les homoplates à lui séparer l'âme du corps, se fut la fin de sa misérable vie.
Trempés de sueur, couverts de sang, mais heureux d'être toujours de ce monde.

<< bien combattus les enfants, de même que toi, Titus, maintenant rentrons à Fisgaël et fêtons cela comme il se doit >> dit Apocalita "tout en souriant"

RP : OFF


Dernière édition par Arathorne le Jeu 29 Mar - 11:43, édité 5 fois

Arathorne

Messages : 42
Date d'inscription : 14/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

la suite

Message  morula le Mar 27 Mar - 3:02

super histoire continue comme sa on veux la suite Smile
avatar
morula

Messages : 324
Date d'inscription : 13/02/2012
Age : 32
Localisation : lyon

http://romeo6910011.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'une famille et de leurs compagnons au sein du Royaume de Syrtis

Message  Lord le Jeu 29 Mar - 19:06

Ouais sa va Very Happy manque un peu d action mais sa viendra je pense affraid aller la suite Very Happy
avatar
Lord

Messages : 451
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'une famille et de leurs compagnons au sein du Royaume de Syrtis

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum